Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Festival des Inrockuptibles


Retour sur une semaine de festivités (du 3 au 10 novembre derniers), quatre villes (Lille, Nantes, Toulouse et Paris), environ 60 concerts et une volonté, non démentie depuis plus de 20 ans, de mettre en lumière de jeunes talents : c’est, en condensé, ce que propose le Festival des Inrocks Tck Tck Tck. A croire que le crise n’a eu aucun effet sur la création musicale tant le kaléidoscope mélodique a encore de quoi faire tourner bien des têtes et gigoter des bataillons de gambettes.



Pour l'occasion, nous avons rencontré à la Cigale, peu avant le début des concerts de cette édition, Jean-Daniel Beauvallet, membre de la première heure de la rédaction des Inrockuptibles et co-fondateur du festival.
L'occasion de revenir sur un événement ayant dépassé les tourments de l'adolescence… déjà 22 ans au compteur !…






Festival des Inrockuptibles
Côté programmation :

Entre le rap rugueux et sexy aux relents de r’n’b et d’électro d’Amanda Blank, les bricolages acoustiques psychédéliques de l’orfèvre inspiré Fredo Viola, le rock faussement désinvolte et impertinent du groupe Hockey ou l’énergie corrosive des nouvelles prêtresses de la pop ou de l’électro, Florence and The Machine, Little Boots ou La Roux, vous aurez les meilleures raisons du monde de vous laisser griser par les effets de la démence collective.
Et lorsque le cinéma rencontre son grand frère musical, cela accouche de deux incongruités à ne surtout pas manquer :
- le ciné-concert Mad Max orchestré par les incorrigibles trublions rennais du groupe Montgomery
- une plongée forcément magnétique dans l’univers protéiforme et sibyllin de David Lynch (The David Lynch Documentary et surtout The Interview Project, galerie de portraits, formant en substance un topo de l’Amérique du XXIe siècle).
De quoi réchauffer ceux qui craindraient les frimas de novembre…

à noter : LaRoux a annulé sa venue pour des raisons de santé.

+ d'infos sur : www.lesinrocks.com

du 3 au 10 Novembre 2009
à retrouver bientôt en vidéo sur Tribeca.