Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Jeremy Deller au Palais de Tokyo


Loin de toute tentation muséographique, la carte blanche à Jeremy Deller est un cheval de Troie : c'est le folk, la pop, les gens qui créent au quotidien et leurs histoires locales bien vivantes qui ont investi les grands volumes du Palais de Tokyo.



Un concours de grimaces anglais, des banderoles engagées, de la musique russe électronique, les vestiges d'une vieille machine industrielle, un catcheur travesti, le carnaval de Nothing-Hill, un arbre généalogique, un éléphant mécanique : "d'une révolution à l'autre" explore toutes ces passions, exercices loufoques et populaires, sous la forme "d'une exposition qui regarde les gens".
Du coup l'artiste, lauréat du Prix Turner, dévoile ses sources d'inspiration, et du même coup transgresse avec éclat les règles du jeu de la visite au musée sur fond de critique sociale et de lutte des classes.

jusqu'au 4 janvier 2009
Palais de Tokyo
13 avenue du président Wilson
75016 - M° Iéna