Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Kathryn Bigelow exposée


Une femme joue depuis quelques décennies les troubles fêtes dans un univers chaperonné par les Scorsese, Ferrara et autres Mann ou Tarantino : Kathryn Bigelow, réalisatrice de "Point Break", "Strange Days" ou plus récemment de l'oscarisé "Démineurs". Comment en arrive-t-on à un cinéma testostéroné, porté par des figures masculines fortes et puissantes quand on s'est fait connaître dans les franges les plus underground de la création new-yorkaise des années 1970 ?



Kathryn Bigelow exposée
C’est le cheminement que tente de décortiquer l’exposition, Breaking Point : "Kathryn Bigelow’s Life in Art" à la galerie Castillo-Corrales, en revenant sur les relations de la réalisatrice avec Lawrence Weiner, Vito Acconci, Art & Language et en exhumant des documents d’archives, revues, premiers films expérimentaux fondateurs.
Jusqu’au 20 mars à la galerie Castillo-Corrales

65, Rue Rébeval
75019 Paris
+33 (0)1 78 03 24 51
castillocorrales@gmail.com
M° Belleville or Pyrénées